Livraison Gratuite Dès 50 euros d'achats

Le CBD peut-il soulager la douleur ?

|

La douleur peut limiter considérablement la qualité de vie. La douleur chronique en particulier impact fortement l’existence des personnes touchées. De nombreuses activités qui étaient autrefois tout à fait naturelles ne peuvent soudainement plus être exercées. En outre, pour certaines personnes, la douleur constante conduit à la prise permanente d’analgésiques puissants, qui ont bien sûr aussi des effets secondaires. Le CBD pourrait être une alternative naturelle pour apporter un soulagement à de nombreux malades. Il existe des preuves scientifiques selon lesquelles le CBD pourrait contribuer à soulager la douleur.

Le CBD, qu’est-ce que c’est ?

CBD signifie cannabidiol. Le cannabidiol est l’une des quelque 120 substances actives contenues dans la plante de chanvre. Le CBD est extrait de plantes de chanvre riches en CBD et pauvres en THC. Ces variétés ne doivent pas contenir plus de 0,2 % de ce dernier. Ce point est important car la vente légale de produits à base de CBD en France n’est autorisée que si la teneur en THC ne dépasse pas 0,2 %. Ainsi, le CBD est légal et peut être consommé sans aucun problème. Il n’est pas psychoactif, c’est-à-dire qu’il n’a pas d’effet intoxicant comme le THC. Même si le produit au CBD contient la quantité autorisée de THC, il n’a aucun effet psychotrope. Le CBD est donc un produit sûr. Ceci est également confirmé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le CBD est très bien toléré, et il n’y a pas d’effets secondaires connus lorsqu’il est pris normalement. Tout au plus, des effets secondaires peuvent apparaître si des doses beaucoup trop élevées sont prises. Le CBD est plus efficace lorsqu’il est versé sous la langue sous forme d’huile de CBD. Riche en vaisseau sanguin, les muqueuses fines sous la langue permettent au produit actif de passer directement dans la circulation sanguine pour un effet plus rapide. Mais le CBD peut également être pris sous de nombreuses autres formes. Il existe par exemple une tisane au CBD anti-douleur qui marie les bienfaits du CBD aux propriétés anti-inflammatoires d’autres fleurs.

Le CBD pour le soulagement de la douleur

Depuis des milliers d’années, on dit que la plante de chanvre a un effet antidouleur. Elle est utilisée depuis longtemps pour soulager les maux de dents, les maux de tête, les migraines et aussi les maux de dos. Bien que le CBD ne fasse pas encore l’objet de nombreuses recherches, il existe déjà quelques études scientifiques dans ce domaine qui traitent d’un effet possible du CBD sur la douleur. Jusqu’à présent, ces études ont montré que le CBD pourrait bien devenir un complément efficace au traitement conventionnel de la douleur. Ces études ont révélé que lorsque le CBD était pris en même temps, il était possible de réduire la dose de l’analgésique classique. Des études futures pourraient confirmer cette conclusion. Le CBD pourrait aider les malades chroniques en particulier à vivre avec moins d’analgésiques et donc moins d’effets secondaires. Ce serait un grand pas en avant pour les personnes concernées. Les études permettent également de répondre à la question de savoir pourquoi le CBD pourrait être efficace contre la douleur. La clé de son éventuelle efficacité réside dans le système endocannabinoïde humain.

Le CBD et le système endocannabinoïde

Ce n’est qu’en 1992 que le système endocannabinoïde a été découvert. Le corps humain produit des cannabinoïdes naturellement, on les appelle les endocannabinoïdes. Le terme “endo” signifie : produit par le corps. Ces endocannabinoïdes sont responsables d’effets psychologiques et physiques dans le corps humain. Le système endocannabinoïde est très important pour la régulation des systèmes nerveux et immunitaires pour de nombreuses espèces. Des études menées sur des animaux ont déjà donné des résultats très prometteurs dans le domaine des maladies inflammatoires chroniques. Ces découvertes et ces études ont fait naître l’espoir justifié qu’il serait possible d’influencer la douleur et les maladies par des interventions ciblées sur le métabolisme endocannabinoïde humain.

Le système endocannabinoïde, de quoi s’agit-il exactement ?

Il existe deux récepteurs cellulaires importants dans le système endocannabinoïde : les récepteurs CB1 et CB2. Les cannabinoïdes s’arriment aux récepteurs pour transmettre un message. Ceux-ci peuvent être produits par le corps lui-même ou pris en complément, par exemple sous forme d’huile de CBD. Le récepteur donne ensuite une instruction à la cellule. Les cannabinoïdes sont des messagers nativement présents dans le corps.

Jusqu’à présent, il a été constaté que les récepteurs CB1 se trouvent principalement sur les cellules nerveuses, tandis que les récepteurs CB2 se trouvent principalement sur les cellules du système immunitaire.

Endocannabinoïdes

Les endocannabinoïdes sont des cannabinoïdes que le corps peut produire lui-même. Les endocannabinoïdes les plus connus sont l’anandamide et le 2-arachidonylglycérol (2-AG). L’anandamide a été le premier endocannabinoïde à être découvert. Il joue un rôle important dans la douleur. Le 2-Arachidonylglycérol (2-AG) active les récepteurs CB1 et CB2. Ces endocannabinoïdes ne sont produits que lorsque le corps en a vraiment besoin. C’est pourquoi ils sont également appelés messagers à court terme. Bien entendu, il existe de nombreux autres endocannabinoïdes dont la fonction n’a même pas encore été décryptée de façon rudimentaire.

Les chercheurs pensent désormais que les endocannabinoïdes sont responsables du contrôle de fonctions corporelles essentielles. On soupçonne qu’un faible taux d’endocannabinoïdes dans l’organisme pourrait être une cause de maladie. Le manque d’endocannabinoïdes pourrait provoquer des douleurs chroniques, ainsi que des maladies graves. Toutefois, il ne s’agit pour l’instant que d’une théorie qui doit d’abord être prouvée.

Cannabinoïdes

Les cannabinoïdes qui ne sont pas produits par l’organisme mais sont fournis par l’extérieur sont également appelés cannabinoïdes exogènes. Outre le CBD, il s’agit également du THC, plus connu. Ces deux cannabinoïdes sont capables d’activer le système endocannabinoïde. Les chercheurs supposent qu’ils ont un effet plus fort que les cannabinoïdes endogènes. Cependant, si le THC a également un effet intoxicant, ce n’est pas le cas du CBD. La prise de CBD contre la douleur est donc tout à fait légale et inoffensive, car elle n’a aucun effet intoxicant et ne vous fait pas planer. Le CBD aurait également une autre fonction, on suppose qu’il peut inhiber l’enzyme FAAH. Elle est responsable de la dégradation de l’endocannabinoïde anandamide. Si le CBD est réellement capable de faire cela, cela signifie que l’anandamide peut rester plus longtemps dans le corps. L’anandamide est connue pour produire des sentiments de bonheur. Si le CBD bloque cette dégradation, l’anandamide reste plus longtemps dans l’organisme et le système endocannabinoïde peut fonctionner plus efficacement et réguler la douleur.

D’après les avis des consommateurs et leurs expériences, il semblerait que l’huile de CBD ait un haut potentiel pour aider à lutter contre les douleurs passagères et chroniques.

Le système endocannabinoïde est très complexe. Il joue un rôle important dans l’organisme. Le CBD pourrait être capable de stimuler le système endocannabinoïde pour soulager la douleur. Malheureusement, la recherche sur ce sujet n’est pas encore très avancée. La plupart des études ont été menées sur des animaux jusqu’à présent, de sorte qu’aucune conclusion concrète ne peut être tirée quant aux effets sur l’homme.

Le CBD pour le soulagement de la douleur

Il n’a pas encore été scientifiquement prouvé que le CBD est capable de soulager la douleur. Bien que de nombreux éléments indiquent que cela pourrait être le cas, et que des recherches intensives sur le système endocannabinoïde fournissent également de plus en plus de preuves. Néanmoins, il y a de nombreux utilisateurs qui essaient simplement cette substance en raison de l’absence d’effets secondaires. Les rapports d’expérience des utilisateurs sont absolument individuels et non confirmés scientifiquement, mais ils montrent que l’ effet du CBD sur la douleur est réel. Cependant, de nombreuses études ont déjà été menées pour déterminer si le CBD peut être une alternative aux analgésiques puissants pour les douleurs chroniques. Il est possible que le CBD ait un effet analgésique sur de nombreux types de douleurs différentes.

Toutefois, il existe deux domaines dans lesquels la CDB est particulièrement utilisée. De nombreuses personnes ont pris du CBD pour soigner des migraines et des maux de tête, ainsi que des douleurs dorsales, et ont pu faire part de leurs expériences positives.

Mal de dos et autres douleurs chroniques

De nombreuses personnes souffrent aujourd’hui de maux de dos. Lorsque la douleur devient insupportable,un médicament approprié est prescrit. Malheureusement, ces médicaments doivent souvent être pris à long terme, ce qui peut avoir des effets négatifs sur l’organisme. De nombreuses études sont actuellement menées, mais elles sont encore dans une phase préliminaire. Cependant, les premiers résultats indiquent que le CBD pourrait bien être une option dans le traitement de la douleur chronique.

Une étude menée aux États-Unis sur des rats a conclu que la douleur neuropathique et l’inflammation chronique étaient considérablement réduites chez les animaux. En outre, les rats n’ont développé aucun signe de tolérance.

Lire aussi : CBD et mal de dos

En 2014, une analyse a été publiée montrant que le CBD est une alternative au traitement et au contrôle de la douleur actuelle. Une mention particulière a été faite pour les douleurs neuropathiques. Cela peut se produire lorsque la cause a disparu depuis longtemps, mais que la douleur persiste. C’est souvent le cas pour les blessures. La raison en est que les nerfs affectés continuent à envoyer des signaux de douleur au cerveau même lorsque la cause n’est plus présente. L’hydrocodone est souvent utilisée pour traiter ce problème. Toutefois, des chercheurs américains ont constaté que les patients qui prenaient également du CBD étaient moins susceptibles de demander une nouvelle ordonnance. Cela pourrait suggérer que le CBD pourrait réellement avoir des propriétés de soulagement de la douleur. Toutefois, ces quelques études sont loin d’être suffisantes pour se prononcer concrètement sur l’efficacité du CBD contre la douleur.

Migraine / mal de tête

Une crise de migraine survient très rapidement et bouleverse immédiatement la routine quotidienne. Les personnes atteintes doivent prendre des médicaments et passer toute la journée dans une pièce sombre. Une situation qui est très désagréable.De nombreux patients migraineux ont déjà utilisé le CBD en plus de leurs médicaments conventionnels et font état d’expériences positives. Pour en savoir plus, consultez notre article: “L’huile de CBD pour la migraine

Prise et instructions

La méthode la plus efficace pour prendre du CBD est l’huile de CBD. Elle est simplement versée sous la langue, goutte à goutte. Cela permet à l’ingrédient actif de pénétrer dans l’organisme par les muqueuses. Ceux qui n’aiment pas le goût plutôt acidulé de l’huile de CBD peuvent également prendre du CBD sous forme d’infusion CBD anti-douleur.

Dosage

Il n’existe pas de recommandation de dosage généralement valable. Chaque personne est différente et réagit donc différemment au CBD. Par conséquent, il est préférable de commencer par quelques gouttes et d’augmenter lentement le dosage jusqu’à l’obtention de l’effet désiré. La recommandation est de commencer par deux gouttes par jour. Respectez ce dosage pendant une semaine, puis augmentez de deux gouttes. Recommencez pendant une semaine et continuez jusqu’à ce que vous trouviez le bon dosage. C’est le seul moyen de trouver le bon dosage individuel. Vous pouvez cependant estimer votre dosage théorique en fonction de votre poids, et de vos besoins en utilisant un calculateur de dosage.

Il est toujours important que le médicament prescrit par le médecin ne soit pas arrêté de son propre chef. Le CBD n’est pas un médicament, pas un antidouleur et certainement pas un remède miracle. L’effet du CBD sur la douleur n’a pas été scientifiquement prouvé. Cependant, il est tout à fait possible qu’un effet se produise après un court laps de temps. Cela peut varier d’une personne à l’autre. Il ne faut en aucun cas s’attendre à ce que la douleur disparaisse complètement en prenant du CBD, car il ne s’agit pas d’un médicament. Il n’y a pas d’effets secondaires connus lorsqu’il est pris correctement. Néanmoins, il convient de consulter un médecin avant de prendre du CBD afin d’exclure toute interaction avec les médicaments pris régulièrement.

Le CBD contre la douleur – peut-être une alternative

Comme dans de nombreux domaines, le CBD n’a pas encore fait l’objet de recherches suffisantes dans le traitement de la douleur. Jusqu’à présent, il n’existe que des indications et des hypothèses, seuls quelques mécanismes ont pu être clairement établis. Il n’existe pas d’études claires sur l’homme. Ainsi, aucune déclaration concrète et scientifiquement fondée ne peut être faite à ce jour concernant l’effet possible du CBD sur la douleur. Cependant, les chercheurs travaillent à plein régime sur de nouvelles études visant à explorer les possibilités du CBD. D’ici là, chacun doit décider par lui-même s’il veut donner une chance au CBD. Selon les rapports d’expérience, le CBD serait utile pour différents types de douleurs, qu’elles soient aiguës ou chroniques. Le CBD en tant que principe actif supplémentaire aux médicaments classiques est possible sans problème dans la plupart des cas, mais doit être clarifié au préalable avec le médecin.

Laisser un commentaire